Les valeurs du coworking

Des valeurs partagées !

Au fur et à mesure des discussions et des débats qui animent la communauté du coworking à travers le monde, un certain consensus s’est peu à peu dessiné autour des valeurs spécifiques au coworking. Les réflexions ont été menées par des acteurs tels que Citizen Space, Indy Hall, ainsi que par les membres de la communauté du Coworking Group.

Ces échanges ont abouti à la définition de valeurs centrales du coworking qui peuvent être résumées en 5 points :

La durabilité :

C’est être autonomes et autosuffisants, conscients de ses limites, et savoir se projeter dans l’avenir, ne pas dépendre de ressources extérieures. C’est le gage de la liberté.

La communauté :

C’est le fondement, l’âme d’un tiers lieu. Les valeurs, les besoins, les aspirations de la communauté se reflètent dans le lieu et son organisation. C’est ce qui en fait un espace évolutif et créatif. Ses bases doivent être solides et partagées.

L’ouverture :

C’est l’aptitude à donner et recevoir, à rester attentif afin de faire vivre et grandir l’espace. C’est le développement d’échanges équilibrés, la capacité à générer des découvertes inattendues à l’intérieur et vers l’extérieur du lieu.

L’accessibilité :

C’est le principe de flexibilité capable de répondre aux modes de travail et d’organisation personnelle se côtoyant au sein du tiers lieu. Choisir ses horaires, son bureau, sa fréquence de présence… Elle participe à l’auto sélection et à l’intégration des “nouveaux venus”.

La coopération :

C’est la création de liens sociaux dans le cadre professionnel et en dehors. Elle permet de souder la communauté en travaillant ensemble, en s’apportant des conseils, en s’enrichissant les uns les autres. Elle efface la hiérarchie, repousse l’idée de concurrence et développe la confiance.

Un tiers lieu se matérialise par la mutualisation de locaux et de biens d’usage commun afin d’offrir un espace de travail à un coût souvent minime. Les services proposés s’adaptent et évoluent en fonction des publics participant à la dynamique de l’espace. De l’imprimante à la salle de réunion avec vidéoprojecteur en passant par l’abonnement à la presse régionale ou l’organisation d’ateliers thématiques, les “offres” varient. Ces lieux alternatifs à vocation durable et solidaire s’enrichissent de la diversité des publics qui les fréquentent, des savoirs et compétences partagés.