Par une belle journée de juin, nous étions ensemble, autour d’un goûter, pour mieux nous connaître et échanger des idées et des points de vue sur ce futur espace de coworking qui va ouvrir ses portes à Valence.

 Tous les inscrits n’étaient pas là, mais beaucoup de questions ont été posées, et beaucoup de suggestions ont été émises ce qui rend le projet encore plus intéressant à construire.

Un lieu

Il s’avère évident que vous attendez un espace agréable, où il fait bon travailler dans le sérieux et la bonne humeur. Cet endroit devra être agréable pour les utilisateurs, mais aussi être facilement identifiable et accessible pour ceux qui viennent de l’extérieur afin d’assister aux animations ouvertes.

Petite annonce !

Je suis actuellement en pleine recherche de l’endroit idéal où installer ce projet. Il n’y a pas beaucoup de locaux intéressants libres pour le moment à Valence, donc si vous entendez parler de quelque chose, n’hésitez pas à me faire passer l’information.
Je cherche quelque chose entre 100 à 200 m2 dans la première ceinture de Valence, pas trop loin de la gare et des arrêts de bus. Si possible, un lieu dans lequel il y a peu de travaux à faire, si ce n’est de la déco. Si le lieu avait un fort caractère architectural intérieur, une histoire (atelier, usine, bel immeuble Haussmannien, église…) ce serait un vrai plus.

Vos questions

Elles portaient sur les différents types d’abonnements possibles. Certains, préféreraient payer à l’heure (car, peu présents) d’autres, des abonnements à la semaine ou même au mois.
Vous avez aussi évoqué l’aménagement, bureau fermé, bureau privatif ou encore espace disponible dans un openspace. Mais celui-ci devra être un lieu silencieux où l’on peut travailler et rester concentrer.
Il n’y a pas encore de réponses définitives à ces sujets, ils font encore l’objet de réflexion de façon à pouvoir offrir la meilleure solution et la plus simple possible tout en répondant au plus près à toutes les utilisations de l’espace.

Un témoignage

Stephan vient d’ouvrir, il y a deux mois, un espace de coworking à Bourg-en-Bresse, le QG. Il est venu pour nous faire part de son expérience. Une rencontre riche d’enseignements et de perspectives.
Malgré une communauté créer avant l’ouverture il s’est retrouvé seul le jour de l’ouverture. Il a alors pris la décision de se laisser trois mois pour que ça marche ou pas. Aujourd’hui, il y a une vingtaine de membres dans l’espace et d’ici deux mois, à ce rythme, il pourra assurer l’équilibre financier de l’espace.

Un bon moment

Pour ma part, j’ai passé un excellent moment avec les futurs coworkers. Sentir toutes ces envies, ces besoins, cette bonne volonté pour que les choses bougent, pour que nos modes de travail changent ça rebouste. J’espère qu’il en a été de même pour vous. Je ne manquerai pas de refaire des réunions de ce type pour vous tenir au courant des avancées du projet, pour écouter vos suggestions sur ces évolutions et bien sûr pour continuer à mieux se connaître et s’apprécier.

À la prochaine fois.