Jean-Claude Hirschy

 

J’aime proposer des solutions vraiment adaptées aux besoins !

 

Qui es-tu ?

Jean-Claude Hirschy

Que fais-tu ?

Je propose du conseil et du développement de solutions web. Plus concrètement je fais des sites Internet, e-commerce et tout développement sur mesure pour des associations, des TPE et PME.

Je travaille principalement en PHP, Symfony, HTML5, CSS3, JQuery. J’utilise des frameworks en responsive design : Bootstrap, Foundation.
J’intègre plus particulièrement des solutions opensources comme MODX ou Prestashop en m’efforçant d’apporter des solutions adaptées à chaque problématique métier.
Mon approche est orientée utilisateur, mettant en œuvre les techniques et les outils nécessaires, tout en respectant les règles de l’art, notamment en matière de compatibilité avec les mobiles ou d’optimisation pour le référencement.
Par ces choix technologiques, je souhaite que mes clients gardent la maîtrise de leurs données et des outils. S’ils reviennent vers moi, c’est qu’ils sont satisfaits.

J’aime la moto : le Vercors et l’Ardèche sont mon terrain de prédilection.
Passionné de technique et de technologie je m’intéresse beaucoup à l’Internet des objets.

Pourquoi le coworking ?

Pour recréer une ambiance de travail, pour les discussions aussi bien formelles (entraide technique entre Forgeron(e)s) qu’informelles (temps de pauses, repas), pour l’échange, le partage de compétences.

Venir à La Forge me permet également de me « jauger ». En effet, je suis à la fois prescripteur et développeur, j’essaie un maximum de faire de la veille, mais c’est important de voir si les solutions que je propose sont pertinentes.
Rien ne remplace le contact humain !

J’apprécie les événements en rapport avec nos métiers : les Apéros Lumière comme le dynamisme des réunions du CaraValence.
Ce sont des moments pour créer du lien et pour faire des échanges de connaissances.

Je pense également que c’est un lieu où l’on peut trouver des opportunités de travail. Ici, on travaille ensemble sans rapport de concurrence, il y a une vraie émulation.